Fédération de l'Hérault

Fédération de l'Hérault
Accueil
 
 
 
 

BÉZIERS : EMPRUNTS TOXIQUES

La dette de la ville de Béziers est constituée à 34% d'emprunts dits « toxiques » contractés auprès des banques DEXIA et Société Générale.

Contrairement à d'autres Maires et Président de collectivités territoriales, le sénateur-maire n'a pas voulu poursuivre ces banques indélicates en justice. Pourtant la victoire judiciaire contre les emprunts toxiques viennent de survenir : le tribunal de grande instance de Nanterre a annulé, vendredi 8 février, les taux d'intérêts considérés comme usuraires de trois prêts contractés par le Conseil général de la Seine-Saint-Denis auprès de la banque DEXIA. Ces taux d'intérêt seront remplacés par le taux d'intérêt légal en vigueur. La ville de Béziers a provisionné un million d'euros pour faire face aux dérapages des taux des emprunts structurés.

Raymond COUDERC va-t-il continuer d'engraisser les banques ou bien défendre les intérêts des contribuables biterrois ?

 

Aimé COUQUET, Conseiller municipal communiste

 

retrouvez l'ensemble des positions des communistes de Béziers sur le site de la section PCF de Béziers.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.