Fédération de l'Hérault

Fédération de l'Hérault
Accueil
 
 
 
 

Conseil National du PCF des 23 et 24 juin 2017 : Intervention de Nicolas Cossange

Dans l’Hérault, le bilan des législatives est similaire à celui que l'on retrouve dans la majorité des circos du pays. Dans les 8 circos où nous présentions un candidat (sur 9), la barre des 5% n'est jamais atteinte.

Je partage les analyses précédentes, l'absence d'une voix communiste à la présidentielle nous a fortement desservi.

Cependant je ne pense pas qu'il faille limiter notre analyse à la seule absence de cette voix et à son impact. C'est le cheminement qui nous a conduits à cet état de fait que nous devons analyser. Cela pose la question du bilan de notre stratégie de Front qui aura connu des hauts et des bas, nous devons en faire la critique objective et sincère avec l'ensemble des communistes.

En ce qui concerne le calendrier proposé pour la mise en place d'un congrès exceptionnel, cela me convient parfaitement. Attention toutefois à ne pas pousser trop loin la date de ce congrès. En 2019 nous ouvrirons une nouvelle phase d'élections en débutant par les européennes, nous ne devons pas les préparer au dernier moment par un congrès tardif.

Jean-Luc Mélenchon l’a parfaitement compris en mettant le maximum sur les grandes villes lors des présidentielles / législatives : il prépare l'avenir, notamment les municipales. Ne nous mettons pas en position de subir à nouveau son tempo voire son chantage politique, la question de notre stratégie est d'ores et déjà primordiale.

Enfin j’aimerai dire un mot sur le FN. J'ai entendu depuis hier de nombreux camarades dire  qu'il a échoué. Faisons attention ! Dans sa stratégie électorale, il a payé la calamiteuse campagne de second tour de présidentielle. Il a quand même gagné 6 députés et peut espérer un groupe si le seuil venait à être abaissé par la nouvelle Assemblée Nationale.

En revanche le FN a avant tout continué à préparer l'avenir et les élections locales. Dans l’Hérault il est présent dans 7 circos sur 9 au second tour. On retrouve ces proportions sur l'ensemble du littoral languedocien, dans le Nord, dans l’Est. Qui est-ce qu’il a  présenté comme candidats ? Les conseillers régionaux élus en décembre dernier et leurs collaborateurs de groupe, le FN est entrain de soigner son implantation locale et de former des cadres. Aux prochaines municipales c'est Frontignan, Agde, les villages du biterrois et peut être même Sète qui pourraient tomber.

Au Parti nous devons reprendre également une politique de cadres efficace, c'est une question d'avenir peut être pas si lointain. Nous venons d’élire de nouveaux députés dont une majorité est quadragénaire. C'est une excellente nouvelle, mais dans quel état sommes-nous dans le renouvellement en sections et fédérations ? Il nous manque 1 et par endroits 2 générations et comme l’a dit Camille Lainé hier, nous sommes un Parti qui attire la jeunesse, nous n'en manquons pas. En revanche il faut nous inquiéter dès maintenant de la former, c'est une des questions majeure dans le débat qui s'ouvre pour le renouvellement et le renforcement d'un Parti Communiste dans notre pays.

Nicolas Cossange

Sec. Départemental du PCF 34

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.