Fédération de l'Hérault

Fédération de l'Hérault
Accueil
 
 
 
 

Après la dégradation des locaux de Madame Anne Yvonne Le Dain, députée de la 2ème circonscription de l'Hérault, une déclaration de la section PCF de Montpellier.

Samedi 8 octobre dans l'après midi une large palette d'organisations et de citoyen-nes se sont regroupé-es sur la place des martyrs de la Résistance, devant la préfecture de l'Hérault, pour empêcher la Ligue du Midi (extrême droite) de manifester dans l'espace public sa haine viscérale et obsessionnelle des immigrés.

Le PCF était au nombre des organisateurs de cette manifestation. Son représentant a indiqué le sens de la participation des communistes : exiger de l'Etat français et de ses représentants qu'il s'acquitte des obligations que lui créent le droit universel (proclamé par l'ONU) de toute personne en danger dans son pays, par la faim, la guerre ou la dictature, de chercher un asile, de le demander et de l'obtenir. La place des martyrs de la Résistance a résonné des slogans et des valeurs de la solidarité humaine.

La dégradation des locaux de la députée de la 2ème circonscription de l'Hérault, commise le même jour, ne saurait être mise en relation avec notre manifestation.

Quels que soient ses auteurs, cet acte n'est pas de nature à faire progresser la cause humaine et démocratique qui nous a réunis dans l'après midi. De tels actes sont dégradants et dangereux, ils affaiblissent la République, détournent les citoyens du débat public et de l'expression publique de leurs opinions, et portent en eux le germe de la violence.

Les adhérents du PCF à Montpellier s'en désolidarisent totalement.

Montpellier, le 10 octobre 2016

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.