Fédération de l'Hérault

Fédération de l'Hérault
Accueil
 
 

Bulletin des élus régionaux : C’est installé, au travail donc !

 
 

L e nouveau conseil régional Languedoc Roussillon Midi Pyrénées est installé. Il est présidé par Carole Delga et a une majorité rassemblant l’ensemble des forces de gauche et écologis-tes. C’est une situation unique dans le pays. Les trois élu-e-s du Parti de gauche et l’élu de la Nouvelle Gau-che Socialiste ont choisi de s’abstenir dans le choix entre la candidate du FN et la candidate PS pour la présidence du Conseil régional. Fa-ce à l’extrême droite, c’est un choix politique qui nous a paru inacceptable.

Au regard de la situation nationale, les sept élu-e-s communistes et Serge Regourd, apparenté, sont les seul-le-s élu-e-s communistes et apparenté à siéger dans une majorité régionale et à participer à l’exécutif régional. Nous avons deux vice-présidences sur des sujets au coeur des compétences régionales (transports et mobi-lité d’une part, ser-vices publics, solidarités, vie asso-ciative et logement d’autre part), la présidence de l’importante commis-sion « Culture, communication, patrimoine, audiovi-suel et langues ca-talane et occita-ne », quatre mem-bres dans la commission permanente…

C’est donc bien loin de la dissolution ou d’un affaiblissement de notre place, surtout si la comparaison est faite avec la situation dans les deux précédents conseils régionaux ou avec celle dans les autres régions… . Les camarades n’ayant plus de représentants au conseil régional ou ceux ayant des représentants dans l’opposition souhaiteraient une situation proche de la nôtre. D’ailleurs, lors des déclara-tions d’explications de vote après l’élection de la présidente, les élu-e-s communistes et apparenté ont été clairement identifié-e-s et les premiers à désigner le danger de l’ex-trême droite. Ce sont les faits loin de toutes les interprétations, voire les manipulations de la réalité.
Les communistes sont plus nom-breux, ont plus de responsabilités dans ce nouveau conseil régional que dans le mandat précédent. C’é-tait une des demandes des secré-taires départementaux qui a donc été mise en oeuvre.

Une autre était d’engager la mise en place d’un comité régional du PCF. Comme cela a été annoncé à plusieurs reprises, une réunion se tiendra le 30 janvier à Carcassonne. Nous y revenons dans cette lettre. Une conférence régionale statutaire pourra être convoquée dans la dy-namique de la préparation du congrès du parti et des conférences départementales.

Au terme de cette première partie, je veux remercier sincèrement et chaleureusement toutes celles et ceux qui ont contribué à ce résultat, certes que nous aurions sou-haité plus large, mais qu’il convient d’apprécier objectivement dans le contexte national de décembre 2015… et au regard des élections territoriales précédentes, municipales et départementales.
Au travail pour les conseiller régionaux en lien avec les communistes des treize départements…

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.