Fédération de l'Hérault

Fédération de l'Hérault
Accueil
 
 

La lettre des député-e-s du Front de gauche d'avril 2014.

 
 

Malgré la sanction des municipales, le Président de la République et le nouveau gouvernement ont décidé de poursuivre le coup de barre à droite et de maintenir le pacte de responsabilité.

Sans surprise, la déclaration de politique générale prononcée par le premier ministre a été approuvée par l’Assemblée nationale avec le soutien d’une majorité des députés socialistes, radicaux et écologistes. Cette « confiance » parlementaire, dénuée de conviction, ne saurait cependant dissimuler la défiance généralisée que le peuple de gauche a exprimé en s’abstenant massivement aux élections municipales.

En votant contre la confiance au gouvernement, les député-e-s du Front de gauche ont voulu porter la colère du peuple contre la rigueur budgétaire et l’austérité imposés par la Commission européenne et les renoncements scandaleux du gouvernement devant les exigences du Medef et de la droite. Partout en Europe, ces politiques provoquent colère et désespoir.

Sans concertation, ni consultation des citoyens, c’est une austérité brutale et systématique qui se profile non seulement pour les budgets publics, les acquis sociaux, la santé et la protection sociale, mais également pour les collectivités et les territoires. Les règles imposées par l’Union européenne et le cap des 3% maximum de déficit public fixé pour 2015, le cadeau de 30 milliards d’euros fait aux entreprises compensé par la baisse des dépenses publiques de 50 milliards sur trois ans, le coup de hâche de 21 milliards pour la Sécurité sociale et de 10 milliards pour les collectivités locales… Tout concourt à alimenter une véritable crise démocratique.

Les député-e-s du Front de gauche s’attacheront pour leur part à construire une véritable alternative à la politique actuelle, en retissant le lien de confiance avec les citoyens et en élargissant le front de résistance, y compris à l’Assemblée nationale.

André Chassaigne
Président du groupe GDR
porte-parole des député-e-s du Front de Gauche

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.