Fédération de l'Hérault

Fédération de l'Hérault
Accueil
 
 
 
 

Bébarieux - intercommunalité : Première déclaration de Jacky Tello le 12 avril 2014.

Mesdames, Messieurs les élus,

Dans la ville de Bédarieux, le suffrage universel direct vient de nous désigner Valérie Hirel et moi-même comme Conseillers Communautaires. C’est une nouveauté parce que le Front de Gauche sera présent dans la nouvelle intercommunalité. Nous ferons entendre une voix différente et constructive, fidèle aux vraies valeurs de gauche.

Aujourd’hui la Démocratie Locale est en danger. L’annonce faite par le nouveau Premier Ministre Manuel Valls de supprimer les départements, réduire le nombre de régions, fait peser de lourdes menaces sur l’existence de la Commune comme un espace de liberté et de citoyenneté. L’affichage est clair, c’est de passer de 36 000 Communes en France à environ 5 500. Ce qui représente pratiquement le périmètre des nouvelles Intercommunalités. La destruction de la proximité élus et citoyens ne fera qu’accentuer les déséquilibres entre les populations, les territoires et leurs représentants.

A cette remise en cause de la démocratie locale, il faut y ajouter l’annonce faite par le gouvernement de réduire les dotations financières aux Collectivités Territoriales :
- Moins 4,5 milliards d’euros jusqu’en 2017,
- Moins 10 milliards jusqu’en 2021.

Les services rendus aux populations seront moindre avec moins de services publics, moins de personnel territorial, moins de solidarité, moins d’investissement public, moins de développement économique, moins d’emploi et d’avantage de chômage.
Pour notre part, nous nous opposerons avec force à toute tentative de faire supporter l’austérité aux populations. Notre conception de l’Intercommunalité repose sur l’élaboration d’objectifs communs librement consentis et non subis. Tous doivent s’inscrire à la lutte conte l’austérité et à la création d’emplois stables.
Les transferts de compétence ne doivent pas remettre en cause l’autonomie de décision de la Commune. Par exemple, selon la loi actuelle, le transfert à la future Métropole des questions de l’urbanisme, PLU, permis de construire, aménagement…est inadmissible et anti-démocratique.
Dans le cas d’une remise en cause de l’autonomie de décision de la Commune, nous exigerons l’organisation d’un référendum d’initiative populaire pour que les populations des Hauts Cantons s’expriment.

Enfin, au niveau de l’exécutif de l’Intercommunalité, il est indispensable que chaque commune, petite ou grande, trouve sa juste place. De la même façon, la diversité des opinions doit être respectée et reconnue.
Aujourd’hui, pour la mise en place de l’exécutif, nous sommes dans une situation différente de celle précédemment provisoire. Monsieur Martinez, Parti Socialiste est minoritaire à Bédarieux et Monsieur Marcel Roque UMP a été battu à Lamalou. Nous devons tenir compte du suffrage universel.
Pour ce qui concerne le Front de Gauche, nous entendons jouer pleinement notre rôle de rassembler et de construire une nouvelle Intercommunalité sur de vraies valeurs de gauche, de démocratie et de citoyenneté. C’est la raison pour laquelle je me porte candidat à la présidence de l’intercommunalité.
Je vous remercie.

Jacky Tello

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.