Fédération de l'Hérault

Fédération de l'Hérault
Accueil
 
 

Municipales 2014 : l'adresse des communistes de l'Hérault à la population du département et aux forces de gauche.

 
 

Madame, Monsieur,

Nous sommes à moins d’un an des élections municipales.

  • L’ampleur de la crise, la politique gouvernementale, celle de l’Europe en déstabilisent beaucoup. Frappés dans leurs convictions, marqués par les difficultés de la vie, un avenir plus qu’incertain, nombreux s’interrogent et vont de renoncement en renoncement.
  • Le résultat des élections présidentielles, et ne pas oublier celui des élections législatives, sont complexes, plus qu’il n’apparaît, notamment dans notre département.

Après ces deux élections, l’élection municipale sera la 1ère consultation nationale. Avec plus ou moins d’importance, cette campagne est engagée dans toutes les communes.

Certes, les situations locales sont très diverses, les rapports de forces politiques, les pratiques politiques très différentes.

Mais la volonté des communistes se veut force de propositions, en rassemblant au niveau des forces politiques, le Front de Gauche et bien au-delà. En proposant les bases d’un vaste rassemblement populaire sur un contenu de progrès social, économique s’opposant à la crise, proposant l’humain au centre.

  • Quel enjeu ?

Certes ces élections vont élire des équipes qui gèreront pendant 6 ans les communes. Mais au-delà de leurs compétences, que faire pour que les municipalités soient de véritables leviers pour lutter contre la crise politique, économique, sociale qui frappe durement ce département, avec des conséquences aujourd’hui, et le pire est pour demain que nous sous-estimons, ou qui souvent nous contraint à l’impuissance.

  • Redonner du sens à l’engagement politique.

L’Hérault est politiquement ravagé à droite comme à gauche. Les valeurs du politique ont laissé la place aux tractations, au manque d’ambition, l’intérêt général est trop souvent oublié.

  • Malgré toutes les difficultés, les interrogations parfois légitimes, nous croyons à l’existence d’un mouvement populaire, nous croyons en la nécessité de le réveiller face à la droite et à l’extrême-droite si menaçantes dans cette région.

Nous considérons comme une honte pour tous les démocrates l’élection d’un député du Front National dans le Gard, le fait que depuis trop longtemps la droite, à l’exception de Montpellier, dirige les grandes villes et la plupart des villes moyennes de cette région.

Communistes de l’Hérault, nous pensons que le moment est venu de donner dans notre département un souffle important pour les élections municipales.

Nous lançons un appel à toute la population de l’Hérault, aux forces de gauche.

1 – Dans toutes les communes du département, nous nous engageons à présenter

des listes aux élections municipales rassemblant toutes celles et ceux qui s’opposent aux politiques de droite et d’extrême droite, ceux qui s’unissent pour mettre en œuvre des politiques de justice et de progrès social, qui s’opposent aux politiques d’austérité qui plongent l’Europe, notre pays, notre département, nos communes dans la récession économique et sociale.

2 – Parce que le manque de citoyenneté est profondément ressenti, qu’une nouvelle démocratie doit être mise en place, nous nous engageons à pratiquer et mettre en œuvre dans nos communes et au sein des conseils municipaux élus, le respect de la citoyenneté, de la diversité, la priorité du collectif sur le pouvoir personnel, d’agir pour accorder le plus rapidement possible le droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales aux résidents étrangers non communautaires.

Nous nous engageons à ce que la commune soit pour son territoire l’institution décideuse. L’acte III de décentralisation ne doit pas être le prolongement des lois des gouvernements précédents, la commune est le socle de notre république.

3 – Face à la crise, aux difficultés de vivre des héraultaises et des héraultais, nous nous engageons à ce que les prélèvements fiscaux sur les 6 ans de notre mandat ne dépassent pas l’inflation.

A ce que les tarifs fixés pour les différents services municipaux permettent l’accès aux plus démunis, l’égalité des citoyens devant les services offerts.

A agir pour une réforme de la fiscalité dans le sens de la justice et de l’équité afin que les communes puissent pleinement assumer leurs responsabilités.

4 – Nos actions en matière économique devront favoriser l’emploi, le développement d’activités de proximité (PME, Commerce, Artisanat). Toute action favorisant la lutte contre la précarité, pour le maintien et le développement d’emplois de qualité sera développé.

Nous faisons de la défense et du développement des services publics un enjeu majeur.

Dans tous les domaines pour favoriser notre environnement et notre cadre de vie, la priorité sera donnée aux circuits courts, à l’économie sociale et solidaire, à la possibilité d’intervention et de contrôle citoyen.

Collectivement, nous interviendrons à tous les niveaux institutionnels afin que soient respectées nos richesses dans leurs diversités, et que les institutions répondent aux besoins d’infrastructures et de développement dans notre département.

5 – Nous devons apporter des réponses de haut niveau face à des exigences de vie, notamment le problème du logement, de son coût.

De même à des problèmes sociétaux qui créent de nombreuses difficultés de vie, de comportement préjudiciables au vivre ensemble.

Face à ces questions, nous refusons d’opposer nos territoires, nous rejetons la concurrence et le chacun pour soi, l’opposition entre l’urbain, le péri-urbain et le rural.

Dès la première année de notre mandat, dans chaque commune, nous élaborerons constats et propositions afin de tenir avec l’association des maires du département des assises départementales dégageant des actions et des coopérations nécessaires, à construire et décider avec les populations.

Les populations seront consultées sur l’organisation de leurs territoires ainsi que sur les compétences.

Le Conseil Départemental du PCF de l’Hérault.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.