Fédération de l'Hérault

Fédération de l'Hérault
Accueil
 
 
 
 

Situation Politique au Brésil : position du PCdoB

La voix du peuple doit être soigneusement écoutée et obtenir une réponse (PCdoB)

Les principaux motifs qui s'expriment dans les manifestions sont apparemment simple : La lutte contre les prix des tarifs des transports urbains et le mécontentement contre les gros investissements dans la construction des stades de football, symptômes aiguës, en plus du stress, vécus par une grande partie de la population des grands centres urbains du Brésil.

Les villes se sont développées rapidement dans notre pays, elles sont incapables de se doter des structures appropriées pour répondre à cette transformation rampante, provoquant ainsi une concentration de graves problèmes sociaux, ce qui rend les villes inhospitalière pour ses habitants, en particulier pour ceux qui vivent en périphérie. Le déclenchement de ces événements qui se propagent à travers le pays doit servir d'avertissement, car cela révèle les conditions réelles de vie dans les villes, c'est un problème majeur, pour la majorité des personnes qui occupent maintenant la rue et ce doit devenir une priorité pour faire face à ces problèmes.

Nous défendons les gouvernements véritablement démocratiques engagés à assurer le progrès social, les gouvernements qui sont en avance, ou qui prennent part à cela, ils ont le devoir de chercher des débouchés pour commencer à résoudre les graves problèmes urbains. Une solution en profondeur s'impose, défendue par le programme du PCdoB, qui veut une réforme urbaine, qui peut établir un plan intégré pour le développement, un renouvellement et une humanisation des villes. C'est une exigence qui prend de l'ampleur.

Des mesures immédiates ont été prise pour remédier au problème urgent du logement, qui a un fort impact sur ​​les centres urbains, par la présidente Dilma Rousseff à travers un vaste programme, Minha Casa Minha Vida, ce programme rempli un rôle important dans le financement du logement social. Également à travers la PAC 2 il y a de nombreux projets en cours pour régler les problèmes de mobilité structurelle dans les grands centres urbains et de la capitale. Mais c'est une une question brûlante qui impose une réponse par la construction d'un système et d'un financement du transport en commun de qualité dans les centres urbains, ce qui permet la locomotion de ses habitants sans nécessiter l'utilisation constante de l'automobile.

Le PCdoB s'efforcera, par son influence sur le mouvement social et par sa relation démocratique aux gouvernements, a rechercher des mesures d'urgences pour réduire les prix des tarifs des transports urbains et pour développer des réseaux de transports communs plus efficaces. En ce moment il faut conjuguer les efforts pour répondre aux aspirations du peuple au niveau fédéral, étatique et municipal.

Renato Rabelo,
Président national du Parti Communiste du Brésil
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.