Fédération de l'Hérault

Fédération de l'Hérault
Accueil
 
 
 
 

Peuple de gauche, réveille-toi !

Chaque jour qui passe en amène la triste confirmation :

La politique menée par le gouvernement et celle par l’Europe sont de plus en plus rejetées.

La raison en est simple : ces politiques enfoncent notre pays dans la crise, le nombre de celles et ceux qui sont condamnés à survivre, qui ressentent profondément l’injustice de ce monde grandit. Les victimes sont de plus en plus nombreuses.

On connait l’arrogance des grands et des puissants, l’insolence qu’ils s’octroient grâce à leur puissance financière.

Mais il y a pire maux, c’est l’indifférence de celles et ceux de sa propre famille.

Face à cette indifférence, on peut choisir de déserter, de se soumettre ou de se révolter.

Depuis 1977, la Ville de Montpellier est dirigée par un conseil municipal majoritairement à gauche.

Certes, cette gouvernance n’a pas été un long fleuve tranquille, tant au niveau politique, qu’économique ou social. Beaucoup a été fait, mais aussi beaucoup reste à faire.

De façon diverse, contradictoire, les communistes ont été des acteurs de cette ville durant toute cette période. L’histoire est à écrire.

Mais dans la région, contrairement hélas à Nîmes, Sète, Béziers et combien de villes moyennes, Montpellier est restée ancrée à gauche.

Malgré les divergences parfois fortes et exprimées de façon violente, malgré tout ce qui reste à faire, doit-on aujourd’hui en avoir honte ?

Les élections municipales vont se dérouler dans moins d’un an. La gauche montpelliéraine, et bien au-delà, de nombreux montpelliérains peuvent-ils accepter la situation d’aujourd’hui ?

Alors que l’on assiste à la montée en puissance d’une droite revancharde, que tous les scrutins confirment la progression du Front National, va-t-on continuer à Montpellier à pique-niquer assis sur un volcan qui se réveille en se chamaillant tranquillement ?

Depuis des mois, le nombre de candidates ou de candidats au poste de Maire ne cesse de croître, les passions s’aiguisent.

A en écouter certains, on peut tranquillement jouer, Montpellier est définitivement à gauche :

L’heure n’est pas à se rassembler, à travailler ensemble au meilleur contenu d’une gestion municipale répondant aux besoins de notre Ville et de sa population. L’heure n’est pas à bâtir cette politique pour résister au nom des plus faibles, aux politiques d’austérité qui frappent si cruellement.

Au Parti Socialiste, comme dans d’autres partis de gauche, l’heure est au choix de celle ou celui qui conduira la liste ? Sans savoir au fait quelle liste ?

Allons, gens de gauche, un peu de courage ! Il est encore temps de se ressaisir, donnons à la politique un peu de noblesse.

Ne prenons pas le risque de devoir écrire en mars 2014 : trop tard….

Michel PASSET
Conseiller Municipal Communiste

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.