Fédération de l'Hérault

Fédération de l'Hérault
Accueil
 
 
 
 

Construction de logement dans l'agglomération de Montpellier : Hervé Martin répond à l'édito de "l'Agglorieuse"

Dans son édito la mouette de l'Agglorieuse prétend que l'objectif de construction de 5000 logements par an sur le territoire de l'agglo ne peut relever que du miracle.

Dans votre édition du mercredi 20 février 2013 vous raillez l’objectif de construction de 5000 logements neufs par an sur le territoire de Montpellier Agglomération. Vous étayez votre démonstration à l’aide d’un savant calcul sur le nombre de logements que cela pourrait représenter à l’échelle de la France, espérant ainsi prouver que la réalisation d’un tel objectif ne tiendrait que du miracle ou de l’intervention divine.
Ce calcul a l'intérêt certain de bien souligner l'ambition de notre agglomération en matière de politique du logement. Est-ce pour autant irréaliste et irréalisable ?
La mouette n’a fait que survoler son sujet, et aurait dû pêcher quelques informations pourtant faciles à obtenir et à vérifier avant d’attraper sa plus belle plume.
Sachez que l’objectif de 5000 logements neufs par an prévu dans le Programme Local de l’Habitat 2013-2018 était déjà l’objectif du PLH 2007-2012 (la principale évolution, entre autres mais non la moindre, dans le nouveau PLH est le passage de 25% à 30% de la part de logements sociaux dans ce total). Le président Jean-Pierre Moure m’ayant confié la délégation au logement, l’habitat et la politique de la ville en 2010, je me permets de vous communiquer les chiffres pour les deux années durant lesquelles j’avais la responsabilité de la réalisation de ces objectifs : 2011 : 5885 logements neufs, 2012 : 5222 logements neufs. Ainsi sur la durée du PLH 2007-2012 ce sont en moyenne 5071 logements qui sont sortis de terre chaque année.
Diantre, ce serait donc possible ! Vous avez juste oublié un paramètre dans votre démonstration : la volonté politique, peut-être plus forte ici qu’ailleurs, et dans tous les cas plus efficace selon moi que la génuflexion pour répondre aux besoins en logements des habitants de notre agglomération.
Ne doutant pas que vous aurez à cœur de rétablir la justesse des chiffres et des réalités bien terrestres qu’ils représentent auprès de vos lecteurs, je vous prie d’agréer mes sincères salutations.

Hervé Martin
Vice-président de Montpellier Agglomération
délégué au logement, l’habitat, la politique de la ville

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.