Fédération de l'Hérault

Fédération de l'Hérault
Accueil
 
 
 
 

AGDE- L'HOPITAL D'AGDE DOIT ETRE DOTE D'UN SERVICE D'URGENCES 24h/24 et 7j/7

C'est un point de vue largement partagé par la population.

Bien avant l'ouverture de l'Hôpital d'Agde, les communistes ont, à cette époque, alerté sur la nécessité d'un service d'urgences à temps complet. Les militants ont, alors, initié une campagne d'informations, ponctuée par un pétition. Action qui eut la faveur de la population, puisque 6 000 signatures furent alors recueillies. Nous voulons rappeler, à cette occasion, la part prise par Huguette, que tout le monde connaissait et qui fut l'animatrice et le moteur de cette action militante.

Or, voici qu'une décennie plus tard, nous nous trouvons dans l'obligation de reprendre le flambeau de la protestation pour obtenir les soins que l'on est en droit d'attendre d'un hôpital, à notre époque. Le refus de l'Agence Régionale de Santé, en l'occurrence sa directrice, de donner l'agrément indispensable à l'Hôpital d'Agde, pour en faire profiter la Clinique Privée de Pézenas est une injustice et un non-sens, au regard de de la densité de population des 2 villes. Nous ne jalousons pas Pézenas, mais nous exigeons les moyens indispensables pour l'Hôpital Public d'Agde.

Partant de la constatation de cette situation défavorable à notre ville, un Collectif est né qui reprend la lutte, pour obtenir ce qui devrait être, logiquement, considéré comme un droit. Nous participons à ce collectif. Nous invitons les Agathois-es et les touristes à signer cette pétition sur internet

En saison, le trajet pour les urgences de Sète ou de Béziers est d'une heure. Quel drame peut-il se produire pendant ce temps ? Cette situation engage la responsabilité des autorités qu'elles soient locales, régionales, voire nationales.

Le vendredi 8 février, le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault a affirmé vouloir une réforme structurelle de notre système de santé, pour combattre une médecine à deux vitesses. Ce qui semble déjà être le cas. La privatisation est un moyen de favoriser les plus riches en matière d'accès aux soins. S'il veut lutter contre cette inégalité, qu'il donne les moyens à l'hôpital public de remplir pleinement son rôle. En l'occurrence, à l'Hôpital public d'Agde.

La Section PCF du Canton d'Agde

Toute l'actu des luttes sur Agde et ailleurs sur http://pcfagde.canalblog.com

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.