Warning: Table './pcf_2020/watchdog' is marked as crashed and last (automatic?) repair failed query: INSERT INTO watchdog (uid, type, message, variables, severity, link, location, referer, hostname, timestamp) VALUES (0, 'php', '%message in %file on line %line.', 'a:4:{s:6:\"%error\";s:14:\"strict warning\";s:8:\"%message\";s:124:\"Declaration of views_handler_field_user_name::init() should be compatible with views_handler_field_user::init(&$view, $data)\";s:5:\"%file\";s:74:\"/var/www/preprod/www/sites/all/modules/contrib/views/includes/handlers.inc\";s:5:\"%line\";i:76;}', 3, '', 'http://herault.pcf.fr/35065', '', '10.1.0.241', 1643286399) in /var/www/preprod/www/includes/database.mysqli.inc on line 135

Warning: Table './pcf_2020/watchdog' is marked as crashed and last (automatic?) repair failed query: INSERT INTO watchdog (uid, type, message, variables, severity, link, location, referer, hostname, timestamp) VALUES (0, 'php', '%message in %file on line %line.', 'a:4:{s:6:\"%error\";s:14:\"strict warning\";s:8:\"%message\";s:130:\"Declaration of views_handler_argument_many_to_one::init() should be compatible with views_handler_argument::init(&$view, $options)\";s:5:\"%file\";s:74:\"/var/www/preprod/www/sites/all/modules/contrib/views/includes/handlers.inc\";s:5:\"%line\";i:76;}', 3, '', 'http://herault.pcf.fr/35065', '', '10.1.0.241', 1643286399) in /var/www/preprod/www/includes/database.mysqli.inc on line 135
Première conférence euro-latinoaméricaine : intervention de Marie-Christine Vergiat pour le groupe GUE/NGL. | PCF.fr

Fédération de l'Hérault

Fédération de l'Hérault
Accueil
 
 
 
 

Première conférence euro-latinoaméricaine : intervention de Marie-Christine Vergiat pour le groupe GUE/NGL.

MARIE-CHRISTINE VERGIAT est députée européenne Front de gauche, coordinatrice de la commission Droits de l'homme et libertés pour le groupe GUE/NGL.

L’Union européenne est sur une mauvaise pente. Nous le constatons chaque jour en matière économique et sociale. Mais il en va de même au plan international. En effet, au delà de la proclamation des principes de justice, de solidarité, de respect des droits de l’Homme et des libertés figurant dans ses textes constitutifs que l’UE ne manque pas de rappeler dans les accords bilatéraux qu’elle signe avec des pays tiers, ses relations extérieures sont aujourd’hui plus guidées par l’intérêt des grandes entreprises européennes que par ceux des peuples.

Aujourd’hui, tournant le dos à toute logique de coopération et de solidarité internationale, l’UE cherche d’abord et avant tout à imposer à ces « partenaires » dans des accords purement commerciaux son modèle néolibéral aux conséquences catastrophiques que l’on sait. Et même lorsque les situations changent et que les peuples se révoltent, comme dans les pays dit du Printemps arabe, l’UE reste scandaleusement immuable dans ses politiques.

Le projet d’intégration régionale de l’UE, sa construction politique et sociale, ont pourtant longtemps soulevé un immense espoir pour de très nombreux citoyens en Europe et au delà. Dans les années 90, la dynamique pouvait paraître positive avec une majorité de gouvernements auxquels participaient des socialistes et des sociaux-démocrates. Aujourd’hui, devant l’ampleur du désastre d’un projet uniquement économiqueet financier, nombreux sont celles et ceux qui perdent espoir dans le projet européen et se détournent de l’UE.

Les dirigeants européens seraient bien inspirés de regarder ce qui se passe du côté de l’Amérique latine et de voir que des politiques alternatives se mettent en place qui pourraient sinon servir de modèles (les histoires politiques et sociales ne sont pas les mêmes) du moins inspirer les politiques européennes. Les peuples, les militants, en Europe commencent à en prendre conscience. C’est pourquoi il nous faut poursuivre et amplifier les dynamiques d’échanges, de convergences et de solidarités. L’Altersummit européen en Grèce, à Athènes, en juin prochain pourrait nous en fournir une occasion. Cela ne pourrait que renforcer les nouvelles configurations de luttes communes qui apparaissent en Europe, rassemblant forces sociales, syndicales, associatives et politiques.

Ces rassemblements sont indispensables pour peser et faire changer le cours des choses. Pour qu’au delà des nécessaires résistances, nous puissions construire ensemble les politiques alternatives indispensables. à nos côtés, les mouvements latino-américains et la solidarité de leurs forces seraient d’un apport précieux.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.