Fédération de l'Hérault

Fédération de l'Hérault
Accueil
 
 
 
 

Montpellier : Appel du « Comité d’action citoyen du montpelliérain pour la défense de l’emploi dans la recherche-santé (Sanofi et recherche publique) »

Appel du « Comité d’action citoyen du montpelliérain pour la défense de l’emploi dans la recherche-santé (Sanofi et recherche publique) »

 

 

Le 13 Novembre 2012 s’est constitué à Montpellier un « Comité d’action citoyen pour la défense de l’emploi dans la recherche-santé (Sanofi et recherche publique) ».

 Il est actuellement composé de salariés de Sanofi et de la recherche publique, employés, techniciens, chercheurs, de militants syndicaux de diverses sensibilités, de la recherche-santé ou extérieurs, de militants politiques du Front de gauche.

La création de ce Comité été motivée :

 1) Par l’indignation provoquée par la politique d’un groupe comme Sanofi qui réalise d’énormes profits financiers (près de 9 milliards d’€ - largement aux dépens, dans notre pays, de la Sécurité sociale et du monde du travail, invité, lui, à combler le « trou de la sécu ») tout en supprimant depuis plusieurs années des milliers d’emplois. Notre indignation est montée d’un cran avec les nouvelles suppressions d’emplois dans la recherche, notamment à Montpellier, tandis qu’était annoncée une nouvelle augmentation des dividendes.

2) Par le souhait que dans la recherche publique s’opère, sans attendre, une rupture (effort budgétaire national accru, revalorisation des salaires), qui mette enfin celle-ci au cœur du développement de l’emploi industriel dans notre pays, et en particulier dans notre département, permettant :

  • Que les chercheurs se consacrent exclusivement à leur travail, avec les moyens nécessaires ;
  • La fin de la précarité (aggravée par le gouvernement précédent), avec un statut pérenne pour tous les chercheurs en activité ; ainsi que le développement de la recherche fondamentale.
  • La restauration d’une indépendance mise au service de la collectivité nationale

C’est pourquoi le Comité d’action se propose, dans un premier temps :

    A) De contribuer à toutes actions de sensibilisation de la population car ces enjeux la concernent   directement (sécurité sociale, emploi local, création possible d’emplois industriels, etc.) :

- Tracts, aide à faire signer la pétition de masse de l’intersyndicale (sanofi.change.org, ou facebook Lessanofi),

     - Débats à l’échelle de la ville ou des quartiers.

Pour être édifiés sur le pillage lié aux médicaments, visionnez sur « Youtube », «Les médicamenteurs»

(http://www.youtube.com/watch?v=AyvdkajbNs)

B) D’agir pour le retrait du plan de suppressions d’emploi de Sanofi, par toutes interventions auprès d’élus locaux ou nationaux, auprès du gouvernement, pour faire voter la proposition de loi sur l’interdiction des « licenciements boursiers », pour l’amender, si nécessaire, afin qu’elle couvre les « suppressions d’emplois boursières » de Sanofi.

  C) D’engager un débat citoyen pour que la recherche et la production pharmaceutique de Sanofi repasse sous contrôle conjoint de ses salariés et de la collectivité nationale (création d’un pôle public du médicament, droits importants des salariés et usagers dans les organes de décision de ce groupe, etc.) : Qui doit décider quels médicaments sont prioritaires, la finance ou la collectivité nationale ?

Vous partagez notre indignation ?

Le Comité d’action citoyen vous propose, sans interférer dans l’activité des organisations syndicales (et réciproquement), mais à leurs côtés, de faire de la politique d’une autre manière, citoyenne. Quelle que soit votre sensibilité syndicale ou politique, venez débattre au Comité de ce que vous voulez pour Sanofi, pour la recherche publique, des transformations sociales que vous jugez nécessaires à ce propos, en exigeant de vos représentants politiques, élus ou dirigeants, que cette volonté citoyenne se concrétise à l’échelle locale et nationale, dans les pratiques et dans les lois.

Contact : Serge Ressiguier ressiguierserge@wanadoo.fr (06 83 29 11 68)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.