Fédération de l'Hérault

Fédération de l'Hérault
Accueil
 
 
 
 

2nd tour des législatives dans l'Hérault : communiqué de presse de la Fédération de l'Hérault du PCF.

Le second tour des élections législatives dans notre Département vient de porter à l’Assemblée Nationale des député-e-s « La République En Marche » dans 7 des 9 circonscriptions. Dans la deuxième circonscription, Muriel Ressiguier de « La France Insoumise » est élue. Nous nous félicitons de l’élection d’une députée de la Gauche de transformation sociale, avec qui nous aurons l’occasion de travailler sur la ville de Montpellier. Dans la 6ème circonscription, nous regrettons l’élection de Mme Ménard, que nous avions appelé à battre, donnant au Département sa seule Députée Front National.

Les candidats et candidates présenté-e-s et soutenu-e-s par le PCF avaient été éliminé-e-s dès le premier tour. Nous nous félicitons néanmoins de l’élection de 11 député-e-s PCF / Front de Gauche à l’échelle nationale seul groupe parlementaire à progresser en terme d’élu-e-s. Dans l’Hérault l’abstention connaît un nouveau pic historique à 58,14%, supérieure à l’abstention nationale (57,36 %). Le Parti Communiste français demande d’urgence l’ouverture d’un débat national sur le changement de nos institutions, à commencer par l’instauration de la proportionnelle intégrale. Tout doit être repensé pour sortir progressivement de la présidentialisation à outrance et pour mieux représenter nos citoyens dans leur diversité.

Les résultats confirment par ailleurs que le Président de la République va disposer d’une majorité écrasante de députés. Le paradoxe est qu’elle ne correspond à aucune majorité dans le pays, ni chez les salaries, ni chez les jeunes et les privés d’emplois qui aspirent à une sécurité d’emploi et de formation pour une vie digne. C’est inquiétant. Nous appelons à une riposte immédiate, dans le respect des décisions des centrales syndicales, la plus large possible pour empêcher que l’été soit celui des mauvais coups.

En effet, dès cet été, les députés d’En Marche ! vont être sommés d’obéir au doigt et à l’œil du président et au 1er Ministre pour leur donner les pleins pouvoirs, au service des milieux financiers et du MEDEF, pour casser le Code du Travail par ordonnances et liquider les acquis que le mouvement progressiste et populaire a gagnés dans notre pays de haute lutte notamment notre système de Sécurité Sociale. Un immense chantier de reconstruction d’une gauche de transformation s’ouvre devant nous.

Ces législatives laissent un sentiment de déception au regard des possibilités ouvertes par l’excellent score de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle tout autant que l’excellent travail effectué par les député-e-s PCF / Front de Gauche lors de la dernière législature. Cette reconstruction ne passera que par une volonté partagée de tous et toutes, gageons que les 3 années sans élections qui viennent permettront de privilégier les intérêts communs plutôt que les volontés hégémoniques et divers égos. Les communistes, pour ce qui les concernent, prendront des décisions lors de leur Conseil National des 23 et 24 juin prochain.

Nos différentes initiatives politiques et festives seront d’ores et déjà des moments forts de ripostes et de reconstruction. 

La Fédération de l’Hérault du PCF 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.